Les Malta files nominés à l’European press prize

Notre enquête Malta Files, publiée dans Mediapart, vient d’être nominée au prix European press prize, qui récompense l’excellence du journalisme européen. 25 articles publiés dans 19 pays ont été retenus en vue de ce prix, qui sera décerné à Budapest le 14 mars 2018.

Tout le dossier est à lire ici.

Cette série d’articles, que j’ai eu le plaisir d’écrire avec Yann Philippin, est le fruit d’un énorme travail de compilation de données, collectées par le consortium européen European investigative collaborations (EIC). Nous avons eu accès à 150 000 documents confidentiels, que nous avons confrontés à la réalité du terrain. Nous avons mis au jour des pratiques d’évasion fiscale massives vers cette île européenne aux allures de paradis fiscal.

Pour ma part, je me suis concentrée sur la filière corse de Malte, après avoir découvert les noms de plusieurs personnalités du monde des affaires insulaire dans les documents maltais. J’en ai tiré les trois article suivants.

Un parfum de mafia autour du BTP corse

Pierre Natali est le plus connu des Corses dont les noms apparaissent dans les Malta Files. L’entreprise de travaux publics qu’il dirige est la plus puissante de Haute-Corse et sa famille joue un rôle important dans la vie politique insulaire. Mais au-delà des pratiques fiscales, des questions troublantes se posent sur l’infiltration mafieuse de l’économie corse.

Malta Files: les mystères des eaux d’Orezza

Pendant qu’elles obtenaient – fait rare – la nationalité monégasque, Marie-Laurence et Frédérique Mora, propriétaires des eaux d’Orezza, s’activaient en secret pour mettre leur fortune à l’abri des regards indiscrets. Les documents Malta Files prouvent qu’elles ont confié à des experts fiscaux le soin d’élaborer un montage sophistiqué.

 

Malta Files: sur un air de Corse-Afrique

Autre figure avec Pierre Natali du BTP corse, Pascal Beveraggi est un homme d’affaires multicartes. Les documents Malta Files révèlent des montages offshore opérés afin d’abriter la propriété d’un yacht de luxe au cœur de litiges avec les douanes. L’homme est devenu une figure du business corse en République démocratique du Congo.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s