Contrats navals d’Iskandar Safa: la justice américaine accélère

Safa Mozambique Reuters.png

La justice américaine enquête sur une affaire de corruption liée à des contrats navals ayant ruiné le Mozambique, et dont une partie concernait la France. Bénéficiaire des contrats ? Le groupe du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa, qui dispose de solides alliés dans le monde politique français.

La justice américaine a tiré la première. Depuis le 29 décembre, cinq personnes ont été arrêtées en Afrique, en Europe et aux États-Unis, dans le cadre d’une enquête sur des contrats navals conclus au profit du groupe Privinvest, propriété du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa.

Ces contrats ont plongé le Mozambique dans une crise financière gravissime. Une partie de la commande – 24 bateaux de pêche au thon et des patrouilleurs pour la surveillance des côtes – a profité au chantier naval français Constructions mécaniques de Normandie (CMN), filiale de Privinvest. Le contrat avait été célébré en grande pompe à Cherbourg, en septembre 2013, par le président François Hollande, accompagné des ministres Bernard Cazeneuve et Arnaud Montebourg (voir notre article précédent).

(…)La suite à lire sur Mediapart
Article publié le 10 janvier 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s