Archives du mot-clé Hélène Constanty

Dimanche en politique sur France 3 Provence Alpes Côte d’Azur

Capture d_écran 2018-01-17 à 16.02.16Dimanche 14 janvier, j’ai fait une apparition à l’antenne de France 3 Provence Alpes Côte d’Azur, dans l’émission Dimanche en politique Provence Alpes, présentée par Thierry Bezer et consacrée à la Corse. A voir en replay ici.

Le plateau de l’émission a été tourné à la Maison de la Corse de Marseille, une semaine avant le Salon du livre corse. J’y serai présente samedi 20 et dimanche 21 janvier, pour dédicacer mon dernier livre Corse, l’étreinte mafieuse (Fayard 2017).

J’y donnerai une conférence autour de mon ouvrage, dimanche 21 à 16 heures.

 

De l’argent russe massivement blanchi sur la Côte d’Azur

Nouvelles révélations sur l’affaire Kerimov dans Mediapart.

L’oligarque russe Suleyman Kerimov est mis en examen pour avoir blanchi plus de 500 millions d’euros dans l’achat de 4 somptueuses villas au Cap d’Antibes. L’enquête met en cause une dizaine de notables de la région et révèle des pratiques couvertes par l’omerta.Capture d_écran 2018-01-17 à 14.38.10

La Corse-Afrique dans Il fatto quotidiano

La journaliste italienne Luana de Micco, à qui j’ai donné une interview, a publié un article intéressant dans le quotidien Il fatto quotidiano du 17 décembre. Ses questions révèlent une connaissance fine de la mafia corse. Elle axé son article sur la personnalité de Jean-Luc Codaccioni, le « fils adoptif » de Michel Tomi, l’empereur des jeux en Afrique, assassiné à Bastia.

 

Il fatto171217

En Corse, la mafia se réveille et tue

 

Deux figures du grand banditisme insulaire ont été victimes d’un règlement de comptes, mardi 5 décembre, à l’aéroport de Bastia. Antoine Quilichini, dit « Tony le boucher », a été abattu d’une rafale de fusil-mitrailleur. Jean-Luc Codaccioni, protégé du « parrain des parrains » Michel Tomi, a été très grièvement blessé.

On l’aurait presque oubliée, tant elle a été la grande absente de la campagne électorale, qui a vu, dimanche 3 décembre, la liste nationaliste arriver en tête au premier tour des élections territoriales, avec 45,36 % des voix. Mais la mafia corse est de retour. Elle a fait une démonstration de sa force, mardi 5 décembre, sur le parvis de l’aéroport de Bastia-Poretta, au milieu de la foule, à 11 h 30 du matin.

Pour lire mon article publié dans Mediapart, c’est ici.

N’hésitez pas à me contacter par email si vous souhaitez que je vous parraine pour un mois de lecture gratuite de Mediapart.

La Corse en direct sur Canal + (bis)

Nouvelle invitation d’Yves Calvi pour son émission L’info du vrai sur Canal Plus. Ce lundi 4 décembre, j’étais en duplex de Nice, dans les salons du Palais de la Méditerranée, pour commenter le résultat de l’élection territoriale corse de dimanche et tenter de tordre le cou aux idées reçues sur la Corse, l’indépendantisme, le nationalisme et l’autonomie.