Archives du mot-clé Hélène Constanty

La Corse secouée par un scandale de fraude aux aides agricoles

capture d_écran 2019-01-21 à 17.56.38

Le monde agricole corse est secoué par un scandale de fraude aux aides européennes. Selon l’association Anticor, 36 millions d’euros auraient été détournés entre 2015 et 2018, avec l’accord des services de l’État et la bienveillance des chambres d’agriculture.

 

En pleine campagne pour les élections des chambres d’agriculture, qui auront lieu fin janvier, le monde agricole corse est secoué par un scandale de fraude aux aides européennes. Selon l’association Anticor, qui a déposé plainte contre X auprès du parquet national financier le 3 décembre, 36 millions d’euros auraient été détournés par des agriculteurs, entre 2015 et 2018, avec « l’accord et la complicité des autorités de contrôle », c’est-à-dire les services de l’État et l’« accompagnement de personnes très bien informées de la complexité et des failles du système de distribution des aides », à savoir les chambres d’agriculture.

Cette plainte pour détournement, recel et blanchiment de subventions européennes, que Mediapart a pu consulter, est le fruit d’une longue et minutieuse investigation, conduite par des lanceurs d’alerte insulaires depuis début 2016. Nourrie de chiffres et de documents détaillés, elle s’appuie également sur un rapport confidentiel, réalisé en juin 2018 par l’Office européen de lutte antifraude (OLAF), un organisme de la commission européenne chargé d’enquêter sur les fraudes au détriment du budget communautaire et les affaires de corruption, qui a mené une enquête sur place pendant plusieurs mois.

(…)

Article paru le 20 décembre 2018.
La suite à lire sur Mediapart

L’assassinat d’Antoine Nivaggioni en BD

Au sommaire du numéro d’hiver #22 de La Revue dessinée, mon récit de l’enquête policière sur l’assassinat d’Antoine Nivaggioni en Corse.

Les tueurs ont été retrouvés et condamnés grâce aux traces ADN et au témoignage du premier repenti corse.

Un polar vrai sur fond de mafia corse et de contrôle de l’économie souterraine d’Ajaccio.

Dessins de Nicolas Pitz.

En vente dans toutes les bonnes librairies.

LRD #22 Nivaggioni

Le maire de Sanary-sur-Mer traduit en justice pour atteintes à la probité

Ferdinand Bernhard, le maire de Sanary-sur-Mer.Ferdinand Bernhard, le maire de Sanary-sur-Mer.

Maire depuis vingt-neuf ans, Ferdinand Bernhard est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour une affaire immobilière et la promotion canapé de sa maîtresse.

 

Entre les premières plaintes et le procès, huit longues années se seront écoulées. Ferdinand Bernhard, maire de Sanary-sur-Mer, une tranquille cité balnéaire du Var, vient d’être renvoyé devant le tribunal correctionnel de Marseille pour de multiples atteintes à la probité : prise illégale d’intérêts, détournements de fonds publics et favoritisme.

Le procès ne devrait pas se tenir avant l’automne 2019, compte tenu de l’embouteillage du tribunal. Mais pour ceux qui dénoncent les agissements du premier édile depuis des lustres, la perspective de voir le maire et deux de ses proches s’expliquer devant la justice est un soulagement. Dans cette commune de 16 000 habitants, dont près de la moitié de retraités, Ferdinand Bernhard est élu sans discontinuer depuis… 29 ans !

Article paru le 28 novembre 2018.
La suite à lire sur Mediapart

Borgo, la prison corse où les détenus règnent en maîtres

Dans la prison de Borgo, près de Bastia, les caïds font la loi, des surveillants deviennent complices des truands et les directeurs prennent peur. Enquête sur un établissement pénitentiaire à nul autre pareil.

Le 5 décembre dernier, dans le hall de l’aéroport de Bastia-Poretta, une grande brune aux cheveux longs, vêtue d’un blouson de cuir, a donné le baiser de la mort à Jean-Luc Codaccioni, un truand corse qui venait d’atterrir en provenance de Paris. Elle l’a embrassé et a échangé quelques mots avec lui, après avoir chaleureusement salué Antoine Quilichini, un autre repris de justice, surnommé « Tony le Boucher », venu accueillir le premier au retour d’une permission pour le reconduire à la prison de Borgo. Codaccioni y purgeait une peine de 4 ans. Un instant plus tard, Antoine Quilichini et Jean-Luc Codaccioni s’écroulaient sur le parvis de l’aéroport, criblés de balles par un tueur qui prenait la fuite à bord d’une Golf noire, en lançant aux passants interloqués : « C’est rien, c’est un film. »…..

Article paru dimanche 11 novembre 2018. La suite à lire sur  Mediapart

Monaco et l’affaire Pastor dans C dans l’air sur France 5

Cadeau ! Le récit en BD de l’affaire de l’assassinat d’Hélène Pastor

Dessin Monaco ChavantAlors que se tient depuis le début de la semaine le procès des assassins présumés de la milliardaire monégasque Hélène Pastor, aux assises d’Aix-en-Provence, La Revue dessinée vous offre la version intégrale de mon récit, dessiné par Thierry Chavant et publié dans La revue dessinée n° 13, à l’automne 2016.