Un contrat naval français est au cœur d’un scandale financier

Safa Mozambique

 

Une commande de bateaux de pêche à un chantier de Cherbourg est soupçonnée d’avoir servi à masquer un contrat d’armement secret pour le Mozambique, au profit du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa. La justice française est saisie d’une demande d’entraide pénale internationale.

 

Article paru le 16 juillet 2018. La suite à lire sur Mediapart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s